<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=311801&amp;fmt=gif">

Entreprendre, c’est prendre des risques.

Recruter des franchisés est, et restera, un challenge pour les franchiseurs. Étonnamment, les réseaux de franchise semblent pourtant plus souvent faire la part belle à d’anciens salariés, au profil a priori moins entrepreneurial. Cela s’explique assez simplement: la franchise s’impose comme un bon compromis dans la recherche à la fois d’autonomie et de sécurité. Les nouveaux franchisés endossent certes l’habit du chef d’entreprise, mais ils réduisent leur risque en dupliquant un modèle commercial qui a fait ses preuves, et en bénéficiant d’un soutien du franchiseur.

Si l'engouement pour la franchise est réel, iI ne résout pour autant pas l’un des principaux enjeux des franchiseurs, le recrutement des meilleurs profils.

 

Des méthodes classiques pour recruter des franchisés, qui s’avèrent insuffisantes pour détecter et attirer les meilleurs profils

Un recrutement raté peut coûter très cher à une franchise. C’est pourquoi la qualité des profils est beaucoup plus importante que leur nombre. Les franchises ont donc mis en place différentes méthodes pour identifier, séduire et recruter les meilleurs franchisés. Les enseignes sont présentes sur les réseaux sociaux, les salons et les plateformes dédiées au recrutement. Pour autant, ces méthodes, très répandues, ne permettent pas réellement de se démarquer dans cette difficile course aux «talents».

 

Comment faire la différence face aux autres franchiseurs ?

Une partie de cette différence peut se jouer dans l’accompagnement que va proposer et apporter le franchiseur à ses franchisés.

Le choix de l’emplacement, qui intervient très en amont dans l’ouverture d’un nouveau commerce, constitue une prise de risque majeur pour le franchisé. Or les franchises semblent souvent laisser à leurs futurs franchisés une relative liberté lors de cette étape décisive, liberté qui peut parfois laisser ces franchisés livrés à eux-mêmes face à des choix souvent cornéliens.

Certaines petites franchises ont des ressources trop limitées pour apporter un accompagnement concret. D’autres se contentent de valider ou non l’emplacement, selon leurs critères, ou parfois selon leur intuition.

Une approche efficace existe pourtant, offerte au franchiseur ou à son franchisé, afin de mieux maîtriser les risques liés à l’emplacement : l’étude d’implantation. Produite par un acteur neutre, elle est précise, fiable et, dans le cas de celle proposée par MyTraffic, intègre une mesure fine, journalière et hebdomadaire, du flux piéton devant l’adresse envisagée.

Réalisée par nos experts du marché de l’immobilier commercial, l’étude d’implantation peut venir renforcer le lien entre le futur franchisé et le franchiseur, pour devenir ainsi un élément d’attractivité et de valorisation d’un réseau auprès des futurs candidats franchisés.

Inscription Newsletter

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

Laissez un commentaire.

Inscrivez-vous à notre newsletter